Quelle pratique pour débuter au billard ?

Si le billard est un jeu d'adresse que l'on retrouve sur les cinq continents, c'est tout simplement parce qu'il offre une dimension ludique incontestable et qu'on peut le pratiquer à tout âge. Il peut être pris comme un loisir occasionnel pour s'amuser en famille ou entre amis, ou comme un sport avec l'envie de progresser. Entre habileté technique, concentration et sens tactique, le jeu de billard est un excellent moyen de se détendre en focalisant son attention sur le mouvement des billes. Vous envisagez l'achat d'un billard et vous vous demandez quelle pratique choisir ? Voici quelques éléments pour vous aider à faire votre choix.

Billard pool ou billard américain, les plus accessibles.

Si vous visez avant tout l'amusement et que votre objectif est de rapidement pouvoir prendre plaisir à faire des parties avec vos enfants, c'est incontestablement vers ces jeux de billard qu'il faut vous tourner. Ils offrent différentes possibilités avec des règles simples à assimiler. Pour ce qui est de la table de billard, optez pour un modèle loisir avec des dimensions inférieures à celles utilisées en compétition, elle sera plus accessible aux débutants et aux joueurs occasionnels.

Optez pour la convivialité du billard anglais

Le snooker, entre technique et stratégie.

Le snooker est souvent considéré comme un jeu plus évolué que le simple pool. Première chose à savoir, les règles du snooker sont nettement plus compliquées. Deuxième point, c'est un jeu qui exige une bonne maîtrise technique pour être pratiqué avec plaisir. Des débutants risquent de mettre beaucoup de temps à finir une partie ce qui peut les lasser. L'achat d'une table de snooker doit donc être réfléchi et répondre à une réelle envie de se lancer dans l'aventure passionnante de ce jeu de billard où la tactique et la réflexion tiennent une place essentielle.

Le snooker, un jeu de billard so british

Billard français, le plus exigeant.

Le billard carambole, c'est son nom historique, est une pratique qui va nécessiter un plus grand investissement de votre part. C'est en effet un jeu de billard très technique qui requiert une bonne maîtrise des effets et qui se prête moins à une pratique collective. Malgré des règles du jeu simplissimes, le billard français est donc conseillé à celles et ceux qui sont prêts à prendre le temps d'assimiler les bases techniques et de s'entraîner régulièrement. Mais quel plaisir que de voir s'entrechoquer les trois billes au gré de combinaisons complexes incluant divers rebonds. Bien entendu la table de billard français n'étant pas équipée de poches, elle est réservée exclusivement à ce jeu.

L'élégance du billard français

Introduction au jeu de snooker.

La première chose que l'on remarque lorsque l'on assiste à un tournoi de snooker, c'est la table de billard qui semble démesurée. Et cela n'est pas qu'une impression puisqu'avec une longueur exacte de 3,57 m, elle a en effet des dimensions bien supérieures à celle utilisée pour le billard américain qui fait 2,80 m. Pour rendre le snooker plus accessible aux amateurs, il existe des tables plus courtes qui font 2,30 m pour une pratique loisir. Il est fortement recommandé aux personnes qui voudraient s'initier au snooker de s'orienter vers ce type de table.

La table de billard de compétition pour le snooker.

Les origines du snooker.

Si l'on doit remonter jusqu'au XVe siècle pour se pencher sur les premières formes de jeu du billard, la création du snooker est plus récente puisqu'on l'attribue à un colonel anglais en poste en Inde dans la seconde moitié du XIXe. Le jeu sera popularisé suite au passage en Inde d'un champion britannique qui tomba sous le charme de ce jeu original. Quant au nom de snooker, il est amusant de savoir qu'il s'agit de l'équivalent de l'expression française 'un bleu' que l'on utilise pour désigner une jeune recrue de l'armée.

Les règles de base du snooker.

Comme au billard pool, le snooker se joue avec une boule de billard blanche qui va servir à empocher les billes de couleur qui sont au nombre de 21. Les 15 rouges ont une valeur de 1 point tandis que les six autres ont chacune une valeur spécifique : jaune 2 points, verte 3 points, marron, 4 points, bleue 5 points, rose 6 points, noire 7 points. La spécificité du snooker c'est que le joueur doit d'abord empocher une bille rouge avant de pouvoir empocher une bille d'une valeur supérieure. Si les billes rouges sont mises hors jeu une fois empochées, ce n'est pas le cas des autres couleurs qui sont repositionnées sur le tapis. Lorsqu'il n'y a plus de billes rouges sur le tapis, les joueurs doivent alors tenter d'empocher les billes de couleur diverses dans l'ordre croissant de leur valeur. Voilà pour les bases, mais il existe bien d'autres choses à savoir concernant les règles du snooker, notamment au niveau des pénalités qui peuvent rapporter de 4 à 7 points et qui font intégralement partie de la stratégie au snooker. C'est d'ailleurs ce qui rend ce jeu de billard si passionnant.

Les billes de billard pour le snooker.

Le 147 au snooker.

147 points à 0, on doit cette performance exceptionnelle au joueur anglais Ronnie O'Sullivan qui écrasa littéralement Ding Junhui en finale du Welsh Open 2014. Après un premier coup raté par le joueur chinois, O'Sullivan empocha en effet toutes les billes sans la moindre erreur pour parvenir à ce score parfait.

Championnat du monde de snooker 2017, la consécration pour Mark Selby.

Durant la deuxième quinzaine d'avril, les yeux des passionnés de snooker étaient tournés vers Sheffield et plus précisément vers les superbes tables de billard du fameux Crucible Theatre. Ce lieu mythique, vient de fêter son 40e anniversaire, véritable temple qui a vu tant de grands champions s'affronter, accueille en effet depuis 1977 la plus célèbre compétition de billard, le championnat du monde de snooker. L'anglais Mark Selby va-t-il réitérer son exploit de l'an dernier et empocher ainsi les 434 107,13 € promis au vainqueur ?

Les meilleurs joueurs de snooker du monde se donnent rendez-vous au Crucible Theatre

Une forte concurrence internationale pour le Betfred World Championship 2017.

Sponsorisé par une société de paris britannique qui a acquis les droits de cette compétition majeure jusqu'en 2019, le Betfred World Championship met en scène 32 joueurs. On retrouve bien entendu les 16 premiers du classement mondial tandis que les 16 autres places sont attribuées à l'issue d'un tournoi de qualification qui regroupe 128 participants.

Et pour la première fois, on comptait pas moins de dix non-Britanniques au premier tour avec huit asiatiques, un Belge et un Australien. Mais avec huit anciens champions du monde britanniques en lice, la compétition s'annonçait serrée. La suprématie britannique au snooker allait-elle être mise à mal ? On se souvient que l'an dernier pour la première fois de l'histoire un joueur chinois, Ding Junhui, parvenait en finale pour s'incliner avec les honneurs devant Selby.

Les temps forts de la compétition.

Issu des qualifications et plus jeune joueur du tournoi final, à seulement 17 ans le chinois Yan Bingtao est éliminé dès le premier tour, mais il y a fort à parier qu'il faudra compter sur lui dans les années à venir. Malgré son expérience des grands rendez-vous internationaux, le doyen de la compétition (46 ans), l'anglais Peter Ebdon est lui aussi sorti au premier tour.

Parmi les matchs qui ont marqué cette édition, on retiendra évidemment la superbe demi-finale qui opposa les deux finalistes de l'an dernier. Et c'est encore l'anglais Selby qui a dominé à nouveau le chinois Junhui avec un score qui en dit long sur le combat mené par les deux hommes. Selby l'emporte en effet 17 à 15.

Mark Selby en pleine concentration

Deux stars du snooker pour une finale 100 % britannique.

Ce n'est pas encore cette année que le trophée échappera aux Britanniques. Le public assiste pour l'attribution du titre à à une revanche de la finale de 2007 que l'écossais Higgings avait remporté 18-13. Celui-ci totalise pas moins de cinq participations à la finale pour quatre titres. Mais Selby est au sommet de son art et il compte bien le prouver en inscrivant son nom au palmarès pour la troisième fois après 2014 et 2016.

Contre toute attente, Higgins remporte assez largement les deux premières sessions, 6 à 2 et 10 à 7. Selby est alors dos au mur et il va prouver à tous qu'il n'est pas numéro un mondial par hasard en élevant son niveau de jeu pour finalement l'emporter 18 à 15. Le mot de la fin revient à Higgins qui saluera la performance de son adversaire d'un laconique « Mark c'est du granit, tout simplement du granit… ».

Rendez-vous sur http://www.supreme.fr/ pour suivre l'actualité des jeux de billard !

Le Championnat du monde de snooker commence fort

Depuis le 15 Avril et jusqu’au 1er Mai se déroule le Championnat du monde de snooker au Crucible Theatre de Sheffield clôturant ainsi la saison 2016-2017. Ce tournoi est le plus prestigieux et revêt cette année un caractère particulier, notamment sur l‘ensemble du montant des dotations pour le World Snooker Tour, puisque pour la première fois, elles dépasseront les dix millions de livres sterling. Aussi, sur les 32 joueurs présents à l’évènement, dix ne sont pas britanniques, ce qui constitue également une première.

championnat du Monde de Snooker 2017

source : http://www.worldsnooker.com/tickets/betfred-world-championship-2017/

 

Le plus grand tournoi de snooker au monde

Créé en 1927 par Joe Davis (qui a remporté chaque championnat jusqu’à la deuxième guerre mondiale, puis en 1946, soit pas moins de quinze titres), le Championnat du monde de snooker demeure la plus grande compétition de snooker professionnel jamais organisée. Elle se tient au Crucible Theatre depuis quarante ans. Lieu privilégié pour les passionnés de billard, il est spécialement étudié pour que chaque spectateur soit suffisamment proche des tables de billard sur lesquelles les plus grands joueurs du monde s’affrontent pour remporter le titre ultime.

source : https://www.sportskeeda.com/cue-sports/snooker-worlds-to-stay-in-sheffield-until-2017

 

Ce qui s’est passé l’année dernière …

Toujours au Crucible Theatre, c’est Mark Selby qui remporte la victoire pour la deuxième fois après son premier titre remporté en 2014 (il avait battu Ronnie O'sullivan 18 frames à 14 après avoir été mené 10 frames à 5). Mais l’année dernière, c’était Stuart Bingham qui était le tenant du titre, mais a été éliminé dès le premier tour par Allister Carter. Selby, cet Anglais de 32 ans né à Leicester, a quant à lui battu le chinois Ding Junhui (ex-numéro un mondial) 18 frames à 14 en finale lui permettant ainsi de gagner le tournoi. Mais cette deuxième victoire a été plus difficile à remporter selon les dires de Mark Selby ; la saison n’avait pas été particulièrement bonne et il avait perdu confiance en lui. Néanmoins, cela ne l’a pas empêché de gagner les 420 000 euros de dotation et de remettre son titre en jeu cette année.

source : http://french.china.org.cn/foreign/txt/2016-05/03/content_38371774.htm

 

source : http://147break.com/stuart-bingham-named-snookers-player-of-the-year-2015/

 

source : http://french.china.org.cn/foreign/txt/2016-05/03/content_38371774_2.htm

Ça commence fort, cette année !

C’est Luca Brecel qui a ouvert le bal lundi contre Marco Fu. Ce jeune joueur belge était en 2012 le plus jeune joueur de l’histoire à participer au Championnat du monde, mais il s’est incliné 10-9 contre le Hongkongais qui était déjà demi-finaliste l’année dernière. Pour les huitièmes de finale, Fu devrait rencontrer l’Australien Neil Robertson (champion du monde 2010, surnommé « La Machine de Melbourne » puisque c’est le premier champion du monde australien à avoir ravi la victoire à Graem Dott cette année-là) ou Noppon Saengkham, le Thaïlandais prometteur âgé de 24 ans, qui participe pour la première fois à ce prestigieux championnat. Junhui Ding l’a quant à lui remporté mardi face à son compatriote Yuelong Zhou, un jeune prodige de 19 ans, 10-5 ; et on peut être certain que Junhui Ding mettra toutes les chances de son côté cette année pour faire oublier cette année 2016, durant laquelle il a essuyé un sérieux échec, toujours face à Mark Selby à l’International Championship en s’inclinant 10 frames à 1.

source : http://french.xinhuanet.com/photo/2017-04/20/c_136221224.htm/

Du 27 mars au 2 avril 2017 se déroule au Gymnase des étudiants de l'Université de Pékin, l'Open de Chine de snooker qui réunit les meilleurs joueurs de la planète. Tous auront pour ambition de succéder à Judd Trump.

Open de Chine de snooker 2017

En Chine, Trump sera l'homme à abattre. Rassurez-vous, il n'est pas question ici de politique, mais simplement de snooker. Les meilleurs joueurs de cette variante du billard auront pour objectif de succéder à Judd Trump, vainqueur de la précédente édition. L'an passé, l'Anglais l'emportait en finale contre son compatriote Ricky Walden (10-4) pour s'adjuger le deuxième Open de Chine de sa carrière (2011, 2016). Trump sera encore une fois cette année l'un des favoris à sa propre succession, d'autant qu'il vient de remporter le Players Championship. Un triomphe qui lui permet d'être aujourd'hui le numéro 2 mondial.

 

Judd Trump vainqueur de l’Open de Chine de snooker 2016

Source photo : http://www.worldsnooker.com/

Selby, O'Sullivan et Junhui principaux prétendants

Champion du monde en titre et numéro 1 mondial, Mark Selby est logiquement l'un des favoris des bookmakers, au même titre que Ronnie O'Sullivan, le quintuple champion du monde de snooker. Pour rivaliser face à ce trio d'Anglais, le mieux placé est sans doute la star locale, le Chinois Ding Junhui. Déjà double vainqueur de l'épreuve (2005, 2014) et finaliste du dernier Mondial, Junhui devrait être comme un poisson dans l'eau devant son public et tentera de briguer une troisième couronne.

 

Mark Selby : champion du monde et numéro 1 mondial de snooker Ronnie O’Sullivan : quintuple champion du monde de snooker Ding Junhui : finaliste du Mondial 2016 de snooker

 

Parmi les gros outsiders, l'Anglais Shaun Murphy, qui a remporté l'Open de Gibraltar au début du mois de mars, en venant à bout en finale de Trump (4-2), a sa carte à jouer. Sans oublier l’Écossais John Higgins, quadruple champion du monde et récent vainqueur de la Championship League.

Shaun Murphy vainqueur de l’Open de Gibraltar 2017 de snooker John Higgins : quadruple champion du monde de snooker

 

À Pékin, 64 joueurs partent à la conquête des 85 000 £ promises aux vainqueurs pour une dotation totale de 510 000 £. Le nom du vainqueur de l'Open de Chine 2017 se trouve sans doute un peu plus haut, à moins qu'une grosse surprise ne vienne bousculer l’ordre établi !

Sources photos : DerHexer, Wikimedia/ Benutzer:Bill da Flute, Ian Walton/Getty Images Europe