Contactez-nous : 02 99 82 68 65 - info@supreme.fr

1-5 sur 12

Page :
  1. 1
  2. 2
  3. 3

World Snooker : la petite histoire.

lundi 13 juin 2016 08:47:00 Europe/Berlin

Championnats du Monde : la petite histoire.

Les Championnats du Monde de Snooker (le dixième et dernier événement du classement de la saison 2015/2016.) sont terminés depuis un mois. Le moment pour nous de faire de point de ce qui s’est passé de très important pendant et après ces Championnats du Monde.

Quelques chiffres tout d’abord : Ecart important entre le plus jeune joueur (17 ans) et le plus âgé (Steve Davis 58 ans). Montant global des prix : 1.5 millions de livres, dont 330 000 pour le vainqueur, une audience globale de 300 millions de personnes dont 210 millions en Chine et 45 millions le second jour de la finale (malgré le décalage horaire, la finale ayant lieu vers 2 heures du matin en Chine), devenant le sport le plus regardé en Chine.
Enorme couverture également pour la BBC : 183 heures de direct sur les 15 jours.

Evènements et records.

Cette édition a été marquée par plusieurs évènements, plus ou moins importants : Le champion sortant Stuart Bingham a été victime de la fameuse malédiction du Crucible (The Crucible curve) qui veut qu’aucun joueur ayant été champion pour la première fois n’avait pu conserver son titre l’année suivante, et ce pour la 17ème fois.Steve Davis
La légende Steve Davis, six fois champion du monde, a mis fin, après 38 ans, à sa carrière professionnelle suite à un match perdu lors des qualifications face à Fergal O'Brien. Séance d’adieu émouvante avec standing ovation au Crucible en direct sur la BBC, pour celui qui restera comme celui qui a ouvert une nouvelle ère pour le snooker moderne.
La diffusion du film " The Rack Pack" relatant la rivalité de la "machine" Davis avec Alex Higgins "Le champion du peuple" dans les années 80 et le décès de son père, personnage central de son succès, ont été sans doute pour beaucoup dans sa décision de quitter le circuit. Big Up pour ce fabuleux joueur qui nous a fait tant rêver !
Nouveau record de centuries lors d’un même match  professionnel (10), réalisés par Ding Junhui lors de la demie finale contre BBC2Alan McManus, battant également le record de centuries réalisés lors d’un match des Championnats du Monde (7). Ding Junhui a réalisé 15 centuries lors de ces Championnats, soit un de moins que le record détenu par Stephen Hendry (16 en 2002). Il devient aussi le premier joueur asiatique à atteindre la finale de cette compétition. Piètre consolation sans doute pour Ding, sérieux prétendant au titre cette année.
Record encore du nombre de centuries : 86 centuries réalisés pendant cette quinzaine, nombre similaire à celui atteint l’an dernier.
Record de durée d’une manche depuis que les matches se déroulent au Crucible : 76 minutes 11 secondes lors du match entre Mark Selby et Marco Fu.
Une révélation (sans être non plus un perdreau de l’année, comme l’avait été Steven Hendry) : celle du jeune joueur Kyren Wilson, parvenu en quart de finale (battu par Marc Selby) et raflant au passage le best break avec 143 points lors de ce match.
Sa progression se traduit par un bond de 40 places au classement mondial, passant de la 56ème à la 16ème place !

Sponsor.

Le parrainage de cette compétition par Betfred de 2009 à 2014 a été prolongé jusqu’en 2019. Les chiffres d'audience incroyables à travers le monde, et les nouveaux records au box-office, doivent satisfaire autant Barry Hearn l’organisateur que son sponsor ! Les places pour la prochaine édition, celle des 40 ans au Crucible se font déjà rares !Betfred
Dans la foulée la BBC, qui détient les droits de retransmission depuis 1977, a annoncé qu’elle couvrirait ces Championnats au moins jusqu’en 2019 ainsi que le UK Championship et les Masters. La compétition a été suivie par 15 millions d’Anglais cette année !
Mais le plus important réside sans aucun doute dans le fait que les Championnats du Monde resteront probablement à Sheffield pendant au moins 10 ans. Malgré les sirènes Chinoises et les enjeux économiques énormes, la délocalisation de cette épreuve serait perçue comme un crime de lèse-Majesté au royaume de la perfide Albion. Rendez-vous incontournable pour les Anglais comme Wimbledon, ces 15 jours rythme la vie des Anglais. L'année 2017 marquera les 40 ans du Crucible et un an avant l’évènement il y a déjà un million de billets de vendus : il est hautement probable que ce sera l’occasion, si ce n’est fait avant, de concrétiser ce renouvellement.

La frustration du "Jester from Leicester".

Marc Selby, fervent supporter de l’équipe de foot de Leicester, vainqueur de ce Championnat du Monde avait tout prévu sauf que la finale du Championnat d’Angleterre de football se jouerait le même soir que celle du Championnat du Monde de Snooker. Selby Leicester
Il avait prévu d’aller soutenir son équipe avec des copains dans un pub comme savent si bien le faire les Anglais. Pas de chance pour lui, il était retenu au Crucible pour cette finale !!! Pire encore : interdiction d’utiliser son portable pour suivre le score, le téléphone étant interdit pour les joueurs. Marc Selby n’a donc été informé de la victoire de son club de foot qu’au moment de sa propre victoire. "Je ne sais pas ce qui est le plus important pour moi : que je gagne mon second titre ou que Leicester gagne son premier titre". Un peu exagéré non ?
On comprend mieux pourquoi, lors de la remise du trophée, Marc Selby a tellement tenu à mettre en évidence le drapeau de l'équipe de Leicester !
On peut être fan de foot mais là quand même ...

Les Awards.

Comme dans tous les sports, le snooker a aussi ses Awards, avec une cérémonie de remise de prix à Londres mi-mai à l'Hôtel Dorchester.
John Higgins a été nommé joueur de l'année : il a remporté deux titres majeurs et est passé de la 13ème place à la 6ème au classement mondial.
Mark Selby a reçu le prix "joueur de l'année" attribué  par les journalistes pour son titre et sa première place au classement mondial et a également été distingué avec le prix "Performance de l'année".
Le prix "joueur de l'année" attribué par les fans (Twitter, Weibo et WeChat) est allé logiquement  Ronnie pour ses victoires au Masters et au Welsh Open.
Le prix "Moment magique" a été décerné à Ali Carter pour sa victoire au "Paul Hunter Classic" pour son retour en compétition après avoir surmonté un cancer.
Le "Lifetime Achievement" est été logiquement attribué à Steve Davis.

L’appendicite de Dennis Taylor.

L'ancien champion du monde (célèbre pour ses lunettes surdimensionnées), devenu à 67 ans l’un des principaux commentateurs de la BBC pour cette compétition, a ressenti une douleur abdominale atroce dans les premières heures du vendredi 22 Avril.
Ayant récemment perdu un ami proche d'une perforation de l'appendice, il a immédiatement appelé un taxi et qui l’a emmené à l'hôpital général du Nord à Sheffield au service de chirurgie d'urgence.
Victime d’une appendicite gangreneuse, il est resté 2 heures au bloc opératoire (au lieu des 30 minutes habituelles). Non opéré à temps l'organeDennis Taylor peut se rompre et entrainer une septicémie potentiellement mortelle.
Dennis Taylor est resté 48 heures à l’hôpital et est revenu à l’antenne le mardi suivant, ne voulant pour rien au monde manquer la suite de la compétition.
Outre ses fameuses lunettes (en fait il a ingénieusement inversé la monture de sorte que la vision, lorsque le joueur est penché sur la table soit parfaite) et son fameux "Where's the cue ball going" lors de ses commentaires, Denis est connu pour avoir remporté une des finales les plus indécises des Championnats du Monde.
Le lundi 29 Avril 1985 à 00h19 Dennis Taylor et Steve Davis se trouvaient à égalité parfaite (18-18), égalité aux points (62-59, après que Taylor ait rentré 3 couleurs fabuleuses) avec la seule bille noire qui devait décider, pour la première fois, qui de lui ou de Steve Davis, âgé de 27 ans, allait devenir Champion du Monde. Devant 18,5 millions de téléspectateurs (meilleure audience de tous les temps) après plusieurs tentatives de chacun des joueurs terrorisés par l’enjeu, le sort décida de pencher du côté de Taylor : le début de la gloire pour lui et le titre qui manque à Steve Davis pour égaler le record de Stephen Hendry ! Steve Davis a dit plusieurs fois qu'il se souvient mieux de cette fameuse bille noire que de ses 6 titres mondiaux !

Ronnie OBE !!!

Déjà MBE (Membre de l'ordre de l'Empire Britannique, sorte de légion d’honneur anglaise, distinction remise aux principaux joueurs de Snooker Anglais), Ronnie a été élevé, après ces Championnats au rang de OBE (OffiRonnie OBEcier de l'ordre de l'Empire Britannique).
Ronnie a gagné 817 de ses 1101 matches professionnels, accumulé presque 5 millions de £ de gains pendant sa carrière et détient une grande partie des records dans le monde du snooker. En 2014, au moment de recevoir le MBE, il avait insisté sur le fait que son parcours ne méritait pas cette reconnaissance de la monarchie.
Récompense détenue, à juste titre, par Steve Davis, il est effectivement permis de se poser la question de savoir pourquoi Stephen Hendry, seul détenteur du record le plus convoité de 7 titres mondiaux (quand Ronnie n’en détient que 5 et Steve Davis 6) n’a jamais été élevé au même grade ?
Il est évident que cet honneur est totalement justifé pour Ronnie, puisqu'il récompense les personnalités ayant beaucoup apporté à leur sport et l'image qu'ils en donnent : sur ce second point, sans vouloir polémiquer, l'image que véhicule Stephen Hendry MBE, en tant que modèle pour la jeunesse, n'a rien a envier à celle de Ronnie...

Anglais ou Américain ?

lundi 6 juin 2016 08:47:00 Europe/Berlin

Pool anglais ou américain ?

Semblables et différents.

Facile pour les initiés, la différence entre un billard pool Anglais et un billard pool Américain n’est pas évidente pour un profane. Nous allons tenter dans ce post de clarifier les choses afin que ces deux types de billard Billard Suprêmen’aient plus de secret pour vous.

Les billards se répartissent en deux catégories : avec trous (6 généralement) ou sans trous. Dépourvu de trous, ces billards sont des billards Français (ou Carambole).

Lorsque le billard possède des trous ou poches (6 au total : 1 à chaque angle et 1 au milieu de chaque grand coté) cela peut être un snooker, un billard Pool Anglais ou un billard Pool Américain.
Comment les distinguer ?
Le snooker est facilement reconnaissable avec ses poches et ses rails de retour de billes : ces dernières tombent dans les poches et sont visibles à l’extérieur du billard. Par ailleurs c’est le plus grand des billards : de 9ft à 12ft, (1 ft ou 1 pied étant égal à 30.48 cm, c'est à dire 12 pouces, celui-ci étant égal à 2,54 cm), il peut donc atteindre 3.60 m de long ! A noter que la dimension du ft américain est légèrement différente du ft Anglais !

Le pool Américain et le Pool Anglais sont très semblables, mais un peu d’attention permet de les différencier facilement.

La taille.

Le pool Américain est généralement plus grand que l’Anglais : la plupart du temps il existe en 9 ft, parfois en 8ft. La dimension du billard Américain de compétition est de 9ft soit de  287 cm * 160 cm, donc une surface de jeu de 254 cm  * 127 cm (le fameux rapport de 1 : 2). Alors que le pool Anglais est généralement en 7ft (taille standard), plus rarement en 8 ft : Les dimensions extérieures du billard Anglais sont de 211 cm * 119 cm, ce qui correspond à une surface de jeu de 183 cm * 91 cm. A noter que, si la dimension des billards américain de compétition est de 9ft, ceux que nous proposons pour jouer chez soi est de 7ft pour des raisons évidentes de place.

Le tapis.

Le pool Américain se joue sur un tapis rapide (souvent mélange de nylon et laine) alors que le pool Anglais se joue sur un tapis plus lent, en laine, qui est dit directionnel (nap en Anglais), ce qui modifie les trajectoires des billes en fonction de la direction de la bille. Ce nap impacte également les bandes : pour les puristes le sens du tapis sur les bandes doit être le même que sur le tapis, ce qui entraîne des pertes importantes quand i s'agit de refaire le tapis de son billard.

Les bandes et les poches.

Les bandes sont en forme de L, arrondies près des poches et d'une hauteur plus faibles sur les billards pool Anglais (car les billes sont plus petites). Elles sont triangulaires, plus hautes et sans aucun arrondis au niveau des poches sur le pool Américain qui utilise des billes de diamètre plus important.
Les poches sont plus larges sur le billard Américain que sur le billard Anglais.
Enfin la récupération des billes se fait directement dans la poche sur le billard Américain, alors que le système de récupération est plus complexe sur le Pool Anglais : des goulottes partent des 6 trous vers le milieu du billard de sorte que les billes ressortent d'un coté du billard. Si le billard est sans monnayeur (appelé billard domestique) les billes ressortent en permanence alors que sur les bllards avec monnayeur un dispositif permet de faire en sorte que les billes de couleur restent dans le billard et que la bille blanche ressort pendant toute la durée de la partie, car elle est indispensable pour le jeu.

Les billes.

Plus petites (50.8mm) et avec deux couleurs (le jaune et le rouge) pour le Pool Anglais, plus grandes (57mm) et numérotées (de 1 à 15) pour le pool Américain. A noter que les billes américaines sont souvent divisées en deux possibilités : les pleines et les cerclées (spots and stripes) permettant, sur un pool américain, de jouer au pool Anglais : la différence pleines ou striées remplace les couleurs jaune et rouge. Les deux types de billards ont une bille noire qui porte le numéro 8 (le fait que cette bille doit être empochée en dernier au pool Anglais lui a donné le nom de 8 Pool, puis ensuite BlackBall) et une bille blanche (dite bille de choc car elle est utilisée pour frapper les autres billes) qui peut être plus petite (lorsque le billard est équipé d’un monnayeur, cela permet de distinguer cette bille car elle doit ressortir si elle est empochée par erreur) ou de même diamètre que les autres billes.

Les règles de jeu.

Les règles de jeu sont évidemment différentes : Au pool Anglais, le joueur "cassant" choisit son groupe (rouge ou jaune) même Billard Sams'il n'empoche pas de bille lors de la casse. Il doit ensuite toujours toucher en premier une bille de son groupe. Si un joueur empoche correctement une bille, il continue à jouer jusqu'à ce qu'il manque, commette une faute ou qu'il gagne en empochant la bille n°8 après toutes les billes de son groupe.
Après une faute, l'adversaire a la bille en main et il peut placer la bille blanche dans le demi-cercle. Le vainqueur de la partie est celui qui empoche de façon régulière la bille noire numérotée 8.
Les compétitions officielles se déroulent sur des tables de 2,10 m.

Pour le billard américain il existe plusieurs règles :

- Le jeu de la 8 : Ce jeu est très proche du 8 pool, et se joue avec toutes les billes. Le premier coup ou « casse » permet de déterminer quel groupe de billes (pleines ou cerclées) chaque joueur devra jouer. Le premier qui empoche son groupe de billes doit terminer par la noire n°8.
- Le jeu de la 9 : Ce jeu se pratique avec 10 billes de 1 à 9 plus la blanche. Le but est d'empocher la n°9. Il faut toujours toucher en premier la bille d'une valeur inférieure. On peut donc empocher n'importe laquelle, y compris la n°9 pour le gain de la partie.
- Le 14/1 ou continu : Ce jeu utilise toutes les billes, qui ont chacune une valeur de 1 point. Il faut donc empocher n'importe quelle bille. Le gagnant l'emporte donc au point. Les compétitions se déroulent officiellement sur un billard 8ft.

Les marques proposées.

Nous allons nous limiter ici aux billards avec ardoises dans l’une et l’autre des catégories.

En matière de Pool Anglais nous vous proposons une très large gamme de billards fabriquésBillard Ray par deux sociétés Anglaises : les billards Suprême, probablement le meilleur rapport qualité / prix, utilisés pour les Championnats du Monde et fabriqués par la société Heywood et les billards DPT, fabriqués par la société éponyme, d’une excellente qualité et proposant un large éventail de possibilité autant en billards seuls qu’en billards transformables.

Pour les billards américains nous vous proposons deux grandes catégories : le véritable billard américain de compétition en 9 ft, avec un modèle au look révolutionnaire, fabriqué par la société Riley : le Billard Ray, et son homologue de taille plus réduite (7ft) fabriqué en Espagne par la société Sam, spécialiste du billard américain depuis plus de 20 ans et qui propose une gramme réputée pour sa qualité, sa robustesse et son esthétique.

Lambert is back

lundi 23 mai 2016 08:47:00 Europe/Berlin

Lambert is back ...

Christophe est de retour.

Nous en étions restés, dans notre dernier article au mois de Mars, sur une légère déception quant aux résultats de Christophe Lambert : après avoir gagné le BlackBall Master en Janvier, Christophe avait perdu en finale doBlackBall à Albiuble des Championnats du Monde IPA qui se déroulaient du 2 au 7 Février 2016 à Bradford en Angleterre avec Roger Dumortier (cette défaite a laissé un goût amer à tous : menant 6-4, à 1 point du titre, la paire Française se fait remonter et perd dans l’épreuve de la "mort subite". Il faut dire également que dans la paire Anglaise figurait Gareth Hibbott, Champion du Monde en individuel !), puis défaite une semaine plus tard lors de l’une des neuf étapes du Championnat de France de Black Ball, (compétition réservée aux 32 meilleurs joueurs Français de Pool anglais, reconnaissables facilement grâce au tee shirt gris avec l'écusson BCE.) organisée par le Billard Club Arlésien au gymnase Jean-François Lamour : Après un parcours assez facile jusqu’à la finale, Christophe s’est fait battre 7-4 par Yannick Beaufils, en très grande forme.

Nous avions alors tenté d’expliquer ces deux défaites consécutives, même s’il n’y a rien de déshonorant de perdre une finale de Championnat du Monde ! Tout joueur de Billard rêve de pouvoir atteindre un jour ce niveau, mais Christophe est tellement exceptionnel, nous a tellement habitué à presque tout gagner, que la moindre petite défaillance nous fait craindre le pire. Par ailleurs sa  défaite en finale des Championnats du Monde est à mettre en relief avec sa victoire au British Professional Breizh Pool RabatChampionship en 2014 où il avait battu Graig Marsh 9-8, le match se jouant aussi sur la manche décisive qui avait, cette fois-ci, sourit à Christophe.

La Coupe de France BlackBall organisée à Albi du 5 au 8 mai, en partenariat avec L’association Black Cats 8 Pool a été l’occasion pour Christophe de nous rassurer. Après un parcours sans faute malgré un niveau très relevé comme d’habitude lors des BlackBall master, il s’est retrouvé en finale face à son ami de longue date et partenaire lors des Championnats du Monde en double, Roger Dumortier. Finale très disputée gagnée par Christophe 7-5.

Une bonne nouvelle n’arrivant jamais seule, la sélection des équipes de France qui participeront au Championnat du Monde BlackBall du 11 au 16 octobre 2016 à Killarney en Irlande a été annoncée dans la foulée : Christophe, comme on pouvait s’y attendre, sera capitaine de l’Equipe A.

En attendant Christophe va s’envoler vers une de ses destinations préférées, quand il s’agit de billard : le Maroc. En effet la 5ème édition de l’Open de Breizh se déroulera du 27 au 29 Mai à Rabat, avec Christophe en Guest !

Retour sur une carrière impressionnante.

Agé aujourd’hui de 36 ans, c’est à 12 ans qu’il découvre le billard. Dans son Pas de Calais natal, il allait gouter chez sa grand-mère tous les soirs et un jour un trophée posé sur une cheminée l’a amené à poser la question de savoir à quoi celui-ci correspondait : Son oncle jouait au billard dans un club et était considéré comme un champion dans la région. Ce dernier lui propose de venir découvrir l’ambiance du club : quelques billes plus tard Christophe avait compris que son chemin se trouvait dans cette direction. Il se fait offrir un billard de table à Noël : c’est alors que les "week-end billard non stop" commencent.Lambert à 18 ans
Entrée dans le circuit junior à 14 ans, championnat régional la même année. Puis Champion de France et d’Europe dans la foulée. A 16 ans il devient titulaire en équipe de France, classé numéro 5 Français, il devient Champion de France FFB, Champion d’Europe EUKPF et Champion du Monde EUKPF des moins de 16 ans.
La suite relève du conte de fées : la liste des titres remportés par Christophe Lambert en France et à l’étranger, en simple ou en équipes, depuis son entrée sur le circuit toutes catégories Français est tellement longue que ce serait fastidieux de les rappeler tous ici.
Il s’est également frotté au billard Américain et remporté quelques titres prestigieux. Enfin sans faire de compétition au Snooker, son meilleur break est à 138 : les spécialistes apprécieront.

Malgré tous ces titres et la reconnaissance du milieu du billard, Christophe garde la tête froide et sait rester simple et proche de ses supporters. On en veut pour preuve les félicitations qu’il adresse au jeune Tony Lécher, en qui il voit peut être un successeur, le fait d’offrir au jeune Enzo Ramos son trophée remporté à l’Open d’Albi il y a 15 jours, et les encouragements à Aurore de Mallemort, à l’Open d’Arles, qui participait à la même compétition dans la catégorie benjamines.

C’est ce même champion qui, en Janvier 2016 dans le cadre de la "Journée régionale du Billard à l'école en Nord Pas de Calais" était présent au tournoi inter-établissements de 8pool pour jouer avec de nombreux élèves, qui a également accompagné des jeunes scolaires Arlésiens pour une journée Initiation / découverte au Blackball en Février de cette année ou qui a aussi participé à des cours d'initiation pour les jeunes lors de l'open FFB de Arles : l’art de faire partager sa passion !

La saison BlackBall est terminée sur un magnifique titre. Après un passage en terre Marocaine, Christophe va préparer, avec la société Suprême, quelques vidéos promotionnelles pour les queues au logo "Lambert" avant de se préparer pour le dernier challenge avant des vacances bien méritées : le Championnat de France à Veyre Monton du 01 au 03 juillet 2016.

Le billard, une discipline olympique ?

lundi 13 avril 2015 02:00:00 Europe/Berlin

Les J.O., c'est par définition un état d'esprit sportif partagé par des millions de personnes dans une même ville en l’occurrence Londres il y a deux ans.
Pourtant durant ces deux semaines de compétition, ce n’est pas une discipline olympique qui fut la plus pratiquée mais le billard.
En effet, Au Royaume-Uni, le billard est perçu comme un sport national ! Convivial, il regroupera des millions de britanniques et touristes dans les pubs de Londres généralement accompagné d’une bonne bière.

Mais il ne faut pas s’y méprendre, le billard est aussi pratiqué par des professionnels s’affrontant dans des compétitions internationales.

L’engouement pour ce sport est impressionnant à tel point que les compétitions sont fréquemment diffusées sur Eurosport avec une audience en constante hausse, preuve que ce sport passionne de plus en plus le public !

Et pourtant, billard n’a toujours pas sa place parmi les sports officiels. Comment est il possible que le Comité International Olympique (CIO) n’accrédite toujours pas ce sport d’une place au J.O. ?

 Le règlement stipule pourtant que pour être considéré comme une discipline olympique, le sport doit être largement pratiqué dans le monde :

« Une discipline devra être pratiquée par les hommes dans au moins cinquante pays et sur trois continents, et par les femmes dans au moins trente-cinq pays répartis sur trois continents pour être retenue. » (Source wikipedia)

Malheureusement, les nombreuses recommandations n’ont jamais été retenues par le CIO …

En tout cas, à l'occasion des Jeux Olympiques de Londres 2012, Eurostar, fournisseur officiel de ces jeux , avait donné son avis en rendant  hommage à cette discipline symbole de culture populaire anglaise.

Espérons qu’ils seront écoutés … 

Championnat de France Pool Anglais 2013

mardi 25 juin 2013 11:34:49 Europe/Berlin

Championnat de France Pool Anglais 2013

Championnat de France Pool Anglais

Les championnats de France de billard anglais (blackball) ont lieu de vendredi à dimanche au Cosec. Les 250 meilleurs joueuses et joueurs de l’Hexagone seront rassemblés pour en découdre.
Il s'agit d'une répétition du Championnat de l'an dernier, au même endroit.
Il faut imaginer près de quarante billards installés au Cosec pour se faire une idée de l’importance de l’événement. Un peu moins connu que l’américain, il n’en reste pas moins le billard de bar par excellence pratiqué en loisirs ou en compétition. Le billard anglais, appelé aussi black ball, réunira à Albi les meilleurs joueurs de France. «Entre 200 et 250 participants, habillés aux couleurs de leur club et selon le code vestimentaire en vigueur, seront présents », indique Françoise Nissen, présidente de l’association albigeoise Black cats 8 pool, qui organise ce grand tournoi avec le soutien de la ville d’Albi.

1-5 sur 12

Page :
  1. 1
  2. 2
  3. 3