Contactez-nous : Afficher le numéro 02 99 82 68 65 - info@supreme.fr

Quels sont les différents types de queues ?

Bien choisir sa queue de billard : une étape essentielle qu'il est important de maîtriser avant de prétendre être un joueur de billard digne de ce nom ! Pour les débutants, il n'est pourtant pas évident de s'y retrouver dans la variété de queues de billard existante. Pour commencer sur de bonnes bases, commençons par identifier les différents termes qui caractérisent une queue de billard :

- Le fût : la partie à l'extrémité de la queue de billard, celle que vous tenez en main lorsque vous jouez. Elle se termine par le bumper, partie en plastique ou caoutchouc qui vient la protéger des chocs.
- La flèche : la partie en bois, généralement en frêne, bois qui allie souplesse et résistance. Elle constitue la plus longue partie de la queue de billard.
- La jonction : l'endroit où se rejoignent et se vissent ensemble le fût et la flèche. On peux trouver une jonction (la queue est donc séparée en deux parties distinctes ; on parle alors que queue 1/2), deux jonctions (qui donnent trois partie et font une queue 3/4) ; ou aucune : on parle alors de queue monobloc. Il existe également des queue 4/5. À vous de trouver la jonction qui vous arrange, notamment si vous vous déplacez avec votre queue de billard !
- La flamme : une superposition de bois de couleurs différentes, dans des essences souvent rares, arrangée sur le fût lors de la fabrication, pour donner une belle esthétique à la queue de billard.
- Le procédé / l'embout : c'est l'autre extrémité de la queue de billard, celle qui entre en contact avec les billes de billard. Son diamètre varie en fonction des modèles de queue. Il peut être collé ou vissé sur la virole.
- La virole : la pièce placée au bout de la flèche, sur laquelle est vissée ou collée l'embout. Elle peut être en plastique ou en laiton.

Bien choisir sa queue de billard

Toutes les queues de bilard ne se ressemblent pas ! En fonction du type de billard que vous avez chez vous, vous devez également choisir des queues adaptées.

- Les queues de billard pool et snooker ont des embouts de 8mm à 13mm. On les trouve majoritairement en jonction 1/2 ; les queues monoblocs sont également répandues.
- Les queues de billards américain doivent permettre de jouer sur des billes plus lourdes. Elles ont donc des embouts en général plus large, allant de 11 à 13mm. Sur notre site, vous trouverez des modèles 1/2 et monobloc. 
- Les queues de billard français, majoritairement en jonction 1/2, possèdent également de larges embouts, compris entre 10 et 12mm.

Caractéristique des fûts

Les fûts sont normalement fabriqués à partir de composite ou de bois, pouvant aller du simple ramin pour les queues de premier prix juqu'à des bois nobles : padouk, bois de rose, bois de charme, zebrano, ou palissandre, en passant par le l'ébène ou le frène.

Les queues à fûts teintés sont généralement de basse à moyenne qualité suivant la flèche utilisée. Les peintures métalliques deviennent de plus en plus populaires et sont plus onéreuses que les peintures brillantes ou mats. Si l'on y ajoute une flèche de qualité moyenne, on obtient une bonne queue de moyenne gamme, esthétique et financièrement abordable.

Les fûts en bois dur caractérisent généralement des queues bon marché à flèche bon marché. Une teinture monochrome est souvent utilisée et dans certains cas, de simples pointes sont incrustées ou imprimées pour décorer le concept d'ensemble.
Si le fût est teinté, il est probable qu'il soit de basse ou de moyenne qualité. Les fabricants mettent rarement une flèche de qualité A sur un fût de queue teinté et la même règles s'applique aux queues incrustées. En général, les flèches de qualité supérieure sont uniquement utilisées sur ces dernières.

Il existe six principaux styles de queues de billards :

Le fût "solid butt" : fabriqué à partir de bois massif, d'une même pièce, sans joint. Ce style est souvent utilisé pour les queues bon marché en raison de la facilité de production.
Le fût peint et imprimé : normalement fabriqué à partir du même matériau que la flèche (frêne ou ramin), il est ensuite peint ou imprimé pour donner un effet de fût à pointes.
Le fût à quatre pointes se caractérise par des bois durs travaillés pour obtenir un joint collé au reste du fût de la queue. C'est le style le plus fréquemment utilisé de fût et il est reconnaissable par l'acuité des pointes à l'extrémité du joint.
Le fût "papillon" est une autre forme de joint machine. Il a seulement deux pointes qui sont arrondies au lieu d'être pointues alors que le bas du joint est émoussé. Le joint "papillon" est parfois pris pour un joint de queue fait à la main qui a quatre pointes arrondies.
Le fût fait à la main permet d'utiliser un bois de même densité sur toute la longueur de la queue. Cette fabrication offre un contact optimal quand on frappe la bille de choc. Grâce au joint fait à la main, un grand nombre de motifs de marqueterie peut être utilisé pour agrémenter l'aspect du fût. Le joint à la main peut être facilement identifié par les quatre extrémités arrondies du joint et les pointes aiguës à sa base.
Une queue "stained butt" se caractérise par un bout teinté qui lui apporte une touche moderne.

Qualité des flèches

Le frêne est assez tendre avec un grain bien défini. C'est une caractéristique qui lui donne un aspect de bois mûr et ancien.
Le ramin est un bois de qualité moyenne utilisé principalement pour la fabrication des queues ordinaires simples.
L'érable est un bois dense à grain léger qui donne un fini presque blanc, très fin. Les queues de milieu et haut de gamme sont pourvues d'érable canadien alliant à la fois densité et flexibilité.

Une observation à l'oeil nu vous permettra de voir si la flèche est d'apparence grenue ou orange. Dans ce cas, c'est sans doute une flèche bon marché. Si elle est presque blanche et sans défaut, c'est une flèche de qualité.
Observez les flèches d'érable aussi souvent que possible et vous aurez très vite le toucher et l'oeil pour distinguer la différence entre les flèches bon marché et celles de qualité.