Contactez-nous : Afficher le numéro 02 99 82 68 65 - info@supreme.fr

11-15 sur 55

Luca Brecel, le jeune belge est un grand espoir du snooker

lundi 28 août 2017 12:06:33 Europe/Berlin

Luca Brecel intègre le top 15 mondial en remportant le championnat de Chine de snooker.

Cela fait plusieurs années que de nombreux observateurs avisés le considèrent comme l'un des futurs grands noms du snooker mondial. Il faut dire que ce jeune belge né en 1995 a commencé a faire parler de lui dès l'âge de 14 ans. Il remporte en effet en 2009 le Champion d'Europe des moins de 19 ans et bat le record du plus jeune lauréat. La même année, il participe à Fürth en Allemagne au Paul Hunter Classic et réussit un exploit en dominant le numéro 12 mondial de l'époque, Joe Perry. Et 2010 le voit s'imposer sur la scène nationale puisqu'il devient le plus jeune Champion de Belgique de l'histoire. Il n'y a plus de doute, sa carrière est lancée et il passe professionnel en 2011.

Des débuts chez les pros en demi-teinte.

Pas évident de se faire une place parmi les cadors du circuit, Luca Brecel connaît de nombreuses désillusions durant la saison 2011-2012. Mais sa persévérance finit par payer et il parvient à se hisser dans le groupe des finalistes pour les championnats du monde. Une fois de plus, il inscrit son nom dans l'histoire puisqu'il a alors tout juste 17 ans.

Une première finale perdue.

Quatre années durant, il va faire ses armes en se confrontant aux meilleurs. La confirmation de son étoffe de champion aurait pu arriver plus tôt puisqu'il se retrouve en finale du German Masters 2016. Il échoue malheureusement face à l'Anglais Martin Gould qui l'emporte 9 à 5. Cela reste une superbe performance pour Luca qui grâce à ce résultat fait un bond à la 27ème place au classement mondial et emmagasine la confiance nécessaire aux grands champions de snooker.
 
Luca Brecel fait désormais partie des 15 meilleurs joueurs du monde
 

2017, première grande victoire.

S'il y a une date qui reste gravée dans la mémoire de tous les grands joueurs de snooker, c'est certainement le jour où il remporte pour la première fois un tournoi ranking, et pour Luca il s'agit du 22 août 2017. A seulement 22 ans, il inscrit son nom tout en haut du palmarès du Championnat de Chine. Si son quart de finale avait mal commencé contre l'immense Ronnie O'Sullivan qui semblait filer vers la victoire avec 4 frames à 1, il retourne le match et fait preuve d'un sang froid exceptionnel pour enchaîner 4 manches de suite. Dès lors plus rien ne pouvait l'arrêter, ni le favori local Li-Hang, ni l'Anglais Shaun Murphy, 8ème mondial, qu'il domine assez nettement en finale 10 frames à 5 . Avec à la clé un joli chèque de 164.000 euros et une place de 15ème mondial. Il y a fort à parier que Luca Brecel va rapidement refaire parler de lui.

Pierre Dubois, champion français de carrom, le billard indien

vendredi 4 août 2017 15:16:14 Europe/Berlin

Pierre Dubois, un français passionné de carrom.

Si vous vous intéressez au billard indien, vous connaissez forcément Pierre Dubois puisque c'est la figure n°1 de ce jeu en France. Lors des masters 2017 qui se sont déroulés à Toulouse au début du mois de juillet, il est devenu champion de France pour la 5ème fois consécutive. Cela lui garantit donc de participer à l'ensemble des compétitions majeures, car l'équipe nationale qui défend les chances françaises lors des tournois est composée des 4 premiers hommes et femmes au classement annuel. Chaque année se tient la Coupe d’Europe tandis que la Coupe du Monde, le Championnat du Monde, la Coupe de la Fédération Internationale et l'Open International n'ont lieu que tous les 4 ans.

Une fédération dynamique.

C'est en 1998 que des passionnés du billard indien fondèrent la Fédération française de Carrom, alors que ce jeu fut importé en Europe dès les années 60 par des Suisses. Bien sûr, ce jeu reste confidentiel dans l'hexagone, surtout comparé à l'Inde qui compte pas moins de 22 millions de licenciés ce qui en fait le deuxième loisir national derrière le cricket. Mais l'équipe de la Fédération Française a su faire preuve d'un grand professionnalisme ce qui lui a permis d'organiser, pour la première fois hors d'Asie, les Championnats du Monde de Carrom à l'occasion du Festival International des Jeux de Cannes en 2008. N'hésitez pas à consulter le site de la Fédération Française de Carrom pour trouver un club près de chez vous.

Le carrom est le deuxième sport national en Inde

Le parcours de Pierre Dubois.

C'est à un âge où la plupart des petits Français jouent aux figurines et aux billes que Pierre découvrit le billard indien. Il raconte sur son site web que lorsqu'il eut 8 ans, sa famille partit s'installer à Pondichéry et qu'il commença à jouer très souvent avec son frère. Cette passion ne le quittera plus et il profitera de ses années d'étudiant pour s'entraîner assidûment, Pierre Dubois parle de 35 heures de pratique hebdomadaire. Il obtient son premier titre de champion de France en simple et en double en 2005 et devient le plus jeune Champion d’Europe de l'histoire en 2006. La même l'année il termine 21ème sur 120 à la Coupe du Monde à New Dehli après avoir effectué un stage avec un grand maître indien.

Le carrom, un jeu d'adresse et de stratégie passionnant

Ses meilleures performances.

Décidé à s'installer durablement parmi les meilleurs joueurs du monde, Pierre Dubois s'entraîne sans relâche ce qui lui vaudra de terminer 11ème de la Coupe Du Monde 2014 organisée aux Maldives et 8ème à la  Coupe de la Fédération Internationale à Delhi et 5ème aux Championnats du Monde à Birmingham. Une progression régulière qui le mènera peut-être un jour vers le titre suprême. Mais n'oubliez pas que le billard indien c'est aussi un jeu de table très accessible à pratiquer en famille. Quelques parties suffisent pour se familiariser avec les règles du carrom.

Supreme.fr vous dit tout sur le champion du monde de fléchettes

vendredi 7 juillet 2017 16:43:54 Europe/Berlin

Michael Van Gerwen est en train de construire le plus beau palmarès de l'histoire des fléchettes.

Tous ceux qui s'intéressent aux compétitions de fléchettes connaissent « Mighty Mike ». C'est le surnom de Michael Van Gerwen, un joueur professionnel hollandais âgé de 28 ans pour qui les règles des fléchettes n'ont pas de secret puisqu'il règne en maître sur la discipline depuis maintenant trois ans. Et si vous faites partie des fans de ce joueur attachant au tempérament de feu, vous savez déjà qu'il entre sur le pas de tir au son de Seven Nation Army des White Stripes et qu'il utilise des fléchettes de 23 grammes pour terrasser ses adversaires.

Michael Van Gerwen : le Zidane des fléchettes est hollandais.

Un champion précoce.

Il débute les fléchettes dès l'âge de treize ans et gagne son premier tournoi World Masters à l'âge de 17 ans. Il s'agissait alors de l'Open de Norvège organisé par la British Darts Organization. Ce fut son premier fait d'armes et un record qui tient toujours dans l'histoire des fléchettes. Mais il ne s'arrête pas là puisque l'année suivante il marque les esprits en réalisant son premier nine-dart finish télévisé, neuf fléchettes pour réaliser les 501 points, la combinaison parfaite pour vaincre son compatriote Raymond Van Barneveld au Masters of Darts. Sa carrière semblait alors parfaitement lancée mais il lui faudra pourtant attendre encore quelques années pour passer du rang de joueur professionnel talentueux à star des fléchettes.

Aucun titre n'échappe à Michael Van Gerwen.

Champion du monde PDC et numéro un mondial.

C'est en 2012 qu'il parvient enfin à s'imposer parmi les meilleurs mondiaux en accédant au rang de n°4 mondial grâce à une grande régularité. En 2013 il gagne son premier titre PDC majeur et accède à la finale du Championnat du monde. L'année suivante, à seulement 24 ans, il devient le plus jeune champion du monde PDC de l'histoire. Pourquoi Michael Van Gerwen est-il d'ores et déjà considéré comme une légende vivant dans son sport ? Tout simplement parce qu'il a remporté au cours de sa carrière tous les titres majeurs sans exception. Après cinq années consécutives en tête de la Premier League, il est au sommet de son art en 2017 puisqu'il est actuellement champion du monde PDC en titre et qu'il occupe le rang de n°1 mondial sur l'ensemble de la saison. Quand on sait que « Mighty Mike » n'a que 28 ans, on peut se demander s'il n'est pas sur la voie pour marquer à tout jamais l'histoire des fléchettes.

Le Championnat du monde de snooker, un évènement à Sheffield !

vendredi 5 mai 2017 10:55:41 Europe/Berlin

Championnat du monde de snooker 2017, la consécration pour Mark Selby.

Durant la deuxième quinzaine d'avril, les yeux des passionnés de snooker étaient tournés vers Sheffield et plus précisément vers les superbes tables de billard du fameux Crucible Theatre. Ce lieu mythique, vient de fêter son 40e anniversaire, véritable temple qui a vu tant de grands champions s'affronter, accueille en effet depuis 1977 la plus célèbre compétition de billard, le championnat du monde de snooker. L'anglais Mark Selby va-t-il réitérer son exploit de l'an dernier et empocher ainsi les 434 107,13 € promis au vainqueur ?

Les meilleurs joueurs de snooker du monde se donnent rendez-vous au Crucible Theatre

Une forte concurrence internationale pour le Betfred World Championship 2017.

Sponsorisé par une société de paris britannique qui a acquis les droits de cette compétition majeure jusqu'en 2019, le Betfred World Championship met en scène 32 joueurs. On retrouve bien entendu les 16 premiers du classement mondial tandis que les 16 autres places sont attribuées à l'issue d'un tournoi de qualification qui regroupe 128 participants.

Et pour la première fois, on comptait pas moins de dix non-Britanniques au premier tour avec huit asiatiques, un Belge et un Australien. Mais avec huit anciens champions du monde britanniques en lice, la compétition s'annonçait serrée. La suprématie britannique au snooker allait-elle être mise à mal ? On se souvient que l'an dernier pour la première fois de l'histoire un joueur chinois, Ding Junhui, parvenait en finale pour s'incliner avec les honneurs devant Selby.

Les temps forts de la compétition.

Issu des qualifications et plus jeune joueur du tournoi final, à seulement 17 ans le chinois Yan Bingtao est éliminé dès le premier tour, mais il y a fort à parier qu'il faudra compter sur lui dans les années à venir. Malgré son expérience des grands rendez-vous internationaux, le doyen de la compétition (46 ans), l'anglais Peter Ebdon est lui aussi sorti au premier tour.

Parmi les matchs qui ont marqué cette édition, on retiendra évidemment la superbe demi-finale qui opposa les deux finalistes de l'an dernier. Et c'est encore l'anglais Selby qui a dominé à nouveau le chinois Junhui avec un score qui en dit long sur le combat mené par les deux hommes. Selby l'emporte en effet 17 à 15.

Mark Selby en pleine concentration

Deux stars du snooker pour une finale 100 % britannique.

Ce n'est pas encore cette année que le trophée échappera aux Britanniques. Le public assiste pour l'attribution du titre à à une revanche de la finale de 2007 que l'écossais Higgings avait remporté 18-13. Celui-ci totalise pas moins de cinq participations à la finale pour quatre titres. Mais Selby est au sommet de son art et il compte bien le prouver en inscrivant son nom au palmarès pour la troisième fois après 2014 et 2016.

Contre toute attente, Higgins remporte assez largement les deux premières sessions, 6 à 2 et 10 à 7. Selby est alors dos au mur et il va prouver à tous qu'il n'est pas numéro un mondial par hasard en élevant son niveau de jeu pour finalement l'emporter 18 à 15. Le mot de la fin revient à Higgins qui saluera la performance de son adversaire d'un laconique « Mark c'est du granit, tout simplement du granit… ».

Rendez-vous sur https://www.supreme.fr/ pour suivre l'actualité des jeux de billard !

Le Championnat du monde de snooker se déroule en ce moment

vendredi 21 avril 2017 17:22:00 Europe/Berlin

Le Championnat du monde de snooker commence fort

Depuis le 15 Avril et jusqu’au 1er Mai se déroule le Championnat du monde de snooker au Crucible Theatre de Sheffield clôturant ainsi la saison 2016-2017. Ce tournoi est le plus prestigieux et revêt cette année un caractère particulier, notamment sur l‘ensemble du montant des dotations pour le World Snooker Tour, puisque pour la première fois, elles dépasseront les dix millions de livres sterling. Aussi, sur les 32 joueurs présents à l’évènement, dix ne sont pas britanniques, ce qui constitue également une première.

championnat du Monde de Snooker 2017

source : https://www.worldsnooker.com/tickets/betfred-world-championship-2017/

 

Le plus grand tournoi de snooker au monde

Créé en 1927 par Joe Davis (qui a remporté chaque championnat jusqu’à la deuxième guerre mondiale, puis en 1946, soit pas moins de quinze titres), le Championnat du monde de snooker demeure la plus grande compétition de snooker professionnel jamais organisée. Elle se tient au Crucible Theatre depuis quarante ans. Lieu privilégié pour les passionnés de billard, il est spécialement étudié pour que chaque spectateur soit suffisamment proche des tables de billard sur lesquelles les plus grands joueurs du monde s’affrontent pour remporter le titre ultime.

source : https://www.sportskeeda.com/cue-sports/snooker-worlds-to-stay-in-sheffield-until-2017

 

Ce qui s’est passé l’année dernière …

Toujours au Crucible Theatre, c’est Mark Selby qui remporte la victoire pour la deuxième fois après son premier titre remporté en 2014 (il avait battu Ronnie O'sullivan 18 frames à 14 après avoir été mené 10 frames à 5). Mais l’année dernière, c’était Stuart Bingham qui était le tenant du titre, mais a été éliminé dès le premier tour par Allister Carter. Selby, cet Anglais de 32 ans né à Leicester, a quant à lui battu le chinois Ding Junhui (ex-numéro un mondial) 18 frames à 14 en finale lui permettant ainsi de gagner le tournoi. Mais cette deuxième victoire a été plus difficile à remporter selon les dires de Mark Selby ; la saison n’avait pas été particulièrement bonne et il avait perdu confiance en lui. Néanmoins, cela ne l’a pas empêché de gagner les 420 000 euros de dotation et de remettre son titre en jeu cette année.

source : https://french.china.org.cn/foreign/txt/2016-05/03/content_38371774.htm

 

source : https://147break.com/stuart-bingham-named-snookers-player-of-the-year-2015/

 

source : http://french.china.org.cn/foreign/txt/2016-05/03/content_38371774_2.htm

Ça commence fort, cette année !

C’est Luca Brecel qui a ouvert le bal lundi contre Marco Fu. Ce jeune joueur belge était en 2012 le plus jeune joueur de l’histoire à participer au Championnat du monde, mais il s’est incliné 10-9 contre le Hongkongais qui était déjà demi-finaliste l’année dernière. Pour les huitièmes de finale, Fu devrait rencontrer l’Australien Neil Robertson (champion du monde 2010, surnommé « La Machine de Melbourne » puisque c’est le premier champion du monde australien à avoir ravi la victoire à Graem Dott cette année-là) ou Noppon Saengkham, le Thaïlandais prometteur âgé de 24 ans, qui participe pour la première fois à ce prestigieux championnat. Junhui Ding l’a quant à lui remporté mardi face à son compatriote Yuelong Zhou, un jeune prodige de 19 ans, 10-5 ; et on peut être certain que Junhui Ding mettra toutes les chances de son côté cette année pour faire oublier cette année 2016, durant laquelle il a essuyé un sérieux échec, toujours face à Mark Selby à l’International Championship en s’inclinant 10 frames à 1.

source : http://french.xinhuanet.com/photo/2017-04/20/c_136221224.htm/

11-15 sur 55