Contactez-nous : Afficher le numéro 02 99 82 68 65 - info@supreme.fr

11-15 sur 185

Finale du Snooker Shoot-Out

mardi 7 février 2012 23:17:48 Europe/Berlin

Andy Warhol a dit "dans l’avenir, tout le monde sera célèbre pendant 15 minutes"

Pour Barry Hawkins, il a fallu seulement 10 minutes pour atteindre le plus grand moment de sa carrière en battant Graeme Dott 61 à 23 en finale du Snooker Shoot-Out. Il remporte également à 32 ans la coquette somme de 32 000 £. 

Hawkins

Dans le Snooker Shoot Out on retrouve le coté dynamique du jeu, chaque match se jouant en une seule session qui n’excède pas 10 minutes.Les coups doivent s’enchaîner toutes les 20 secondes dans les cinq premières minutes du match, puis toutes les 15 secondes ldans les cinq dernières minutes.

Hawkins, classé 23ème joueur mondial qui n’avait auparavant comme titre professionnel qu’une victoire au tournoi de qualification des Masters en 2007, déclare à worldssnooker qu’il vit "certainement le meilleur moment de sa carrière".

Et pourtant la route n’était pas facile, en effet pour atteindre cette finale, Hawkins a dû se défaire successivement de Ding Junhui, Fergal O’Brien, Stephen Maguire en 8e de finale, Mark Davis en quart et Dave Harold en demi-finale.

"J’ai joué de grands matchs au Crucible, mais gagner un tournoi diffusé en direct à la télévision est incroyable. C’est dommage que cette compétition ne fasse pas gagner de points de classement, mais je reste tout de même ravi !" ajoute Hawkins qui a par ailleurs confié aux journalistes que cet argent allait lui permettre d’organiser comme il se doit son mariage en Juin.

A noter qu’au cours de cette compétition, Martin Gould s’est vu attribuer la somme de    2000 £ en réalisant un break de 135.

½ finale

Barry Hawkins bat Dave Harold
(56 – 30)

Graeme Dott bat Tom Ford (58 – 38)

Finale

Barry Hawkins bat Graeme Dott (61 – 23)

Victoire de Neil Robertson aux Masters de Snooker de Londres.

vendredi 10 février 2012 22:11:39 Europe/Berlin

L’ancien champion du monde 2010 Neil Robertson remporte pour la première fois de sa carrière les Masters de Snooker de Londres en battant en finale le champion du monde 2005 Shaun Murphy 10 à 6.

Robertson, qui par la même occasion devient le quatrième joueur étranger à remporter la couronne si convoitée déclare après cette finale : "Un bon départ était important et c’est Shaun qui a dominé les premières manches ; j'étais donc assez chanceux d'être à 3-3. Par la suite je pense que j’ai réalisé un très bon match".

Robertson

Concernant cette compétition, il ajoute  "après le championnat du Monde c’est le tournoi que je voulais absolument gagner".

Face à son bourreau du jour, Shaun Murphy n’est pas avare de compliments "dans le jeu il est devenu l’un des meilleurs du monde, si ce n’est le meilleur", le comparant même au quadruple champion du monde John Higgins.

Et pourtant, la route pour accéder à la finale n’a pas été simple, comme nous le confirme Neil Robertson : "mon chemin vers la finale n’a pas été facile mais je me suis accroché, j’ai réalisé quelque chose d’exceptionnel, je suis sur une autre planète".

En effet, il a dû se défaire d’adversaires de renoms tels que Mark Allen, Mark Williams, JuddTrump. 

Le jeune australien de 29 ans ajoute donc, en plus des 7 tournois et 6 autres compétitions de classement remportés, une nouvelle ligne à son palmarès et empoche par la même occasion la somme de 150 000 £.

De son coté, Shaun Murphy peut toujours se consoler avec son prix de 75 000 £ mais nul doute qu’il avait en tête de rentrer dans l’histoire, car en remportant cette compétition, il serait devenu le 8ème joueur de l’histoire du snooker à remporter les titres de champion du monde, du Royaume Uni et des Masters de Snooker.

Welsh Open Snooker

vendredi 17 février 2012 15:46:50 Europe/Berlin

Victoire facile pour le Rocket au Pays de Galles

Ronnie O'Sullivan en pleine forme, a atteint les 1/8ème de l'Open 888 Gallois avec une victoire de 4-1 sur Marco Fu, mercredi dernier.

La performance de O'Sullivan au Centre Newport a mis fin aux craintes de sa sortie du top-16 en vue  du Championnat du Monde d'Avril, lui assurant ainsi une qualification automatique. Ronnie

Il a été rapidement dans le match, mercredi, avec un break de 52 , et un autre de 88.
Après un nouveau break de 51 dans la troisième manche, une faute sur une bille noire a permis à Marco Fu de remporter la frame. Mais ce n'était qu'un faux pas pour l'ex numéro un mondial, qui a conclu par une victoire de 4-1 avec un superbe break de 102 points.
Mark Allen n'a pas eu besoin d'être à son meilleur niveau pour disposer de Ken Doherty par 4-0.
Doherty très malchanceux lors de ce match a été rapidement mené 2-0, puis n'a rien pu faire pour revenir dans le jeu.
Le favori Matthew Stevens a confirmé son retour en forme lors d'une victoire sur Barry Hawkins.
Stevens est revenu après avoir été mené 53-0 pour gagner la première manche, Stevens a remporté le jeu suivant en une seule visite avec un 141 fabuleux, mais Hawkins a relevé son niveau de jeu pour revenir à 3-2.
Un break de 70 a permis à Stevens lors de la frame suivante de remporter le match et se qualifier pour le tour suivant.

NB : A noter que lors des huitièmes de finale, Ronnie O'Sullivan a disposé assez facilement de Mark Williams, (4 à 1), se qualifiant ainsi pour les 1/4. A suivre donc ...

Open Pool Besançon

mardi 13 mars 2012 17:55:35 Europe/Berlin

Une nouvelle victoire pour le numéro C. Lambert.

Fort de sa victoire lors de l'open national FFB de Besançon, Christophe est en confiance. Le passage à vide qu'il a connu en début de saison est fini, oublié et les doutes ne sont que de mauvais souvenirs.

Lambert

Ce huitième opus de la saison Grand Prix, qu'est Rochefort à marqué les esprits. Nous sommes dans la saison Lambert qui ne veut rien céder, qui ne veut rien lâcher.

La saison des Grand Prix se composent de 11 moments et le calcul des victoires pour I-ROBOT est sans appel, en remportant 5 Grand Prix sur les huit déjà passés. Premier au classement général, Christophe veut gagner.

Nouveau moment, nouvel engagement car chaque instant est différent. Conjugaison des sentiments, un match, une rencontre est une nouvelle épreuve. Et Christophe est là, bien là.

Dès le début de la rencontre il impose son style qu'on lui connaît si bien et qui nous fait tant rêver, celui de ses attaques spectaculaires.

Les billes claquent, le public est conquît et Lambert est lancé.

En demi finale comme à l'exemple des autres tours de la compétition, Christophe ne lache rien et remporte son match sur le score de 7 à 1 face à Stéphane Jaïne.

La finale s'annonce et son adversaire l'attend en la présence de Paul Coldrick. Lors de leur dernière rencontre, Christophe s'est incliné sur le score de 7 à 5 en demi-finale du Grand Prix du Nord Pas de Calais, avec un Paul Coldrick qui a inscrit 6 fermes consécutives pour venir à bout du numéro 1. Un tel scénario pourrait il resurgir ? Dès le début Christophe mène. Il ne concède rien, mais alors qu'il mène par 6 à 1, un doute semble s'installer. La tension monte et Coldrick revient sur le score de 6 à 3. Mais Christophe serre les poings et se relance dans le match.

Paul se désunit, Lambert reprend le jeu et remporte ce 8ème Grand Prix. Chapeau l'artiste !

Snooker : Jimmy White le retour ?

dimanche 25 mars 2012 17:54:24 Europe/Berlin

Jimmy White va se lancer dans ce qu'il espère être une longue course à l'Open de Chine cette semaine, en promettant de revenir au Crucible le mois prochain.

Jimmy White est célèbre pour avoir été six fois finaliste du Championnat du Monde, sans jamais avoir réussi à en gagner une seule, Il n'a pas réussi à se qualifier pour les phases finales au cours des cinq dernières années.

"Le Tourbillon" sera de retour à Sheffield le mois prochain pour un match d'anthologie face à son meilleur ennemi Stephen Hendry au "Snooker Legends" le 13 Avril.
Il est déterminé à y revenir une quinzaine de jours plus tard à l'occasion du Championnat du Monde Betfred.com.

La vidéo ci dessus, montre un moment d'anthologie : Finale des Championnats du Monde 1994. 17 - 17, manche décisive. Jimmy White mène 37 à 24 et rate une bille noire inratable (10'45). Il reste alors à Stephen Hendry à vider la table pour remporter le titre. Lors de la conférence de presse Jimmy dira, avec beaucoup  d'humour : "Stephen commence à m'ennuyer !".
J. White doit battre le Syrien Omar Alkojah à Beijing afin d'obtenir sa wild-card pour pouvoir espérer affronter Judd Trump, lors du premier tour des Championnats du Monde, mais il est certain qu'à 49 ans (il aura 50 ans le second jour du Championnat du Monde) il est dans sa meilleure forme depuis des années.

Il a dit: "Je peux toujours gagner un tournoi et je suis dans le top 48 donc il me suffit de battre deux joueurs pour obtenir mon ticket pour le Championnat du Monde. J'ai toujours autant de plaisir à jouer et ai toujours tout donné au Snooker : je serai là. Je joue trop bien pour ne pas être là. !"

"Une fois le ticket d'entrée au Championnat du Monde en poche, tout peut arriver, qui sait. Je mets toutes les chances de mon coté, en passant un maximum de temps à l'entraînement."
White a passé le week-end dernier à Shanghai pour affaire, puis est revenu en Angleterre mardi, pour participer à un entraînement intensif le mercredi matin, puis participer à une exhibition le jeudi, avant de refaire ses valises pour un autre vol à destination de l'Extrême-Orient.

Un problème de visa l'avait empêché de participer à cet évènement qualificatif l'an dernier : mais cette fois tout est prévu.

Bien que J. White soit conscient de l'intensité de la concurrence, il est aussi un partisan des événements d'exhibition très couru, et il est désireux d'avoir une autre chance face à Hendry lors de ces Championnats où l'Ecossais l'a battu quatre fois en finale entre 1990 et 1994.

"Nous sommes très copain, mais quand on joue, seul le résultat compte, ne vous inquiétez pas à ce sujet," confirme J. White.

Un autre ami de J. White, en la personne de Ronnie O'Sullivan,  va également rejoindre la tournée "Légendes" pour un certain nombre d'événements au cours de cette année, plaçant cette tournée à un niveau rarement atteint..

"C'est phénoménal», a déclaré J. White. "Nous avons beaucoup de bons moments lors de ces rencontres. Il fait beaucoup d'exhibition avec moi et c'est un vrai plaisir"

11-15 sur 185