Fabrication d'un tapis de billard

Retour au menu

Elément essentiel pour la qualité de jeu, le tapis fait l'objet de toutes les attentions au moment de sa fabrication.

Quelques explications succintes...

D'abord un mouton.

Oui au départ de ce fabuleux drap de billard, il y a généralement un mouton !

Le drap de billard est composé dans la plupart des cas de laine, quequefois mélangé avec une quantité assez faible de polyamide.

La laine du mouton
Ourdissage d'un tapis de billard

Ourdissage.

Cette première étape consiste à ourdir les fils, c'est à dire à préparer des rouleaux de fils, fils qui constituent la chaîne du tissu.

Les bobines de fil sont disposées sur des cantres, puis chaque fil partira bien à sa place s'enrouler sur l'ourdissoir jusqu'à ce que la longueur désirée soit obtenue.

Tissage.

C'est au tissage que le tissu prend réellement naissance. Sur les milliers de fils de chaîne allignés, pas un seul ne doit manquer pour que le tissu soit conforme au résultat recherché.

Le tissage est une opération délicate qui nécessite des conditions strictes. L'humidité doit être suffisante pour éviter trop de casses de fils.

Tissage d'un tapis de billard
Contrôle du tapis de billard

Controle.

Intervient alors le premier contrôle : les draps de billard non encore traités quittent l’atelier de tissage, pour subir un premier examen destiné à repérer et réparer les éventuels défauts de tissage et les imperfections.

Cette opération (nopage, piqurage et couture) est effectuée manuellement à l’aide de pinces, d’aiguilles et de fil. Elle demande un très grand soin et une grande méticulosité.

Foulage.

Le foulage est un traitement qui consiste à resserrer et à emmêler les fibres du textile pour lui donner du corps, du moelleux et de l’épaisseur.

Le foulage combine deux traitements, l’un chimique, l’autre mécanique. Le lainage, imprégné de produits destinés à modifier son pH (degré d’acidité ou de basicité) et à augmenter le taux de feutrage ( soude, vinaigre, savon, kaolin, argile smectique (terre à foulon) est soumis à une série de chocs qui compressent et font s’enchevêtrer les fibres.

Cette opération se faisait primitivement avec les pieds, d’où le terme de foulage.

Foulage du tapis de billard
Teinture du tapis de billard

Teinture.

Afin d'obtenir une teinture de qualité le colorant doit être réparti le plus régulièrement possible entre fils et fibres.

Pour que les principes colorants se fixent aux fibres, ils doivent subir une attraction que l’on nomme l’affinité : chaque type de fibre est associé à un colorant spécifique.

Cette affinité est accrue par l’addition de produits chimiques tels que sels alcalins, réducteurs (hydrosulfite de soude) ou sulfure de carbone.

Ces systèmes de fixation sont accessibles par dessous, en passant la main par les orifices prévus à cet effet dans le fond du billard.

Exprimage.

Pour cette dernière étape, vous avez le choix entre deux possibilités :

Le tissu est alors pressé entre deux rouleaux, de façon à enlever, de façon mécanique, le maximum de liquide.

La trame est ensuite redressée : les fils de chaîne et de trame sont positionnés selon un angle de 90° les uns par rapport aux autres.

Vient alors l'étape d'étirement, pour amener le tissu à la largeur souhaitée.

Exprimage du tapis de billard
Séchage du tapis de billard

Sechage.

Le tissu passe à l'intérieur d'une machine, dont la température est fonction du type de drap. Cette opération est destinée à le sécher totalement.

Epaillage et Nivelage.

L'épaillage consiste à débarrasser le drap de toutes les matières végétales, sans que la matière animale ne perde aucune de ses qualités essentielles : il est synonyme d'épincetage.

Vient alors le nivelage (ou tondage) : opération qui consiste à niveler le duvet et à égaliser les fibres qui dépassent à sa surface.

Epaillage et Nivelage du tapis de billard
Decatissage du tapis de billard

Decatissage.

Traitement destiné à éliminer l’apprêt excédentaire sur le tissus et stabiliser leurs dimensions.

L’étoffe est soumise à l’action d’une chaleur humide. Pour obtenir ce résultat, le tissu est enroulé sur des mandrins perforés où circule la vapeur. Le décatissage lui redonne gonflant et souplesse.

Le drap est ensuite repassé à plat sur un cylindre, de façon à supprimer les plis éventuels,ce qui lui donne un éclat incomparable.

Controle.

Pour la troisième et dernière fois depuis le début du processus de fabrication, le drap est soumis à une nouvelle vérification.

Travail extrèmement minutieux, gage de sérieux, cette étape assure la mise sur le marché d'un produit exempt de défaut, qualité nécessaire à tout drap de billard.

Contrôle du tapis de billard
Marquage du tapis de billard

Marquage.

Ce n'est qu'à l'issu de tout ce processus qu'interviendra la marquage, permettant de reconnaître un produit de qualité.