Rebond d'une bille sur les bandes

Retour au menu

La théorie du rebond d'une bille de billard.

La grande question que tout débutant se pose est de savoir comment utiliser les bandes pour toucher la bille visée.

C'est tout simplement mathématiques, sans être compliqué !

La théorie

Le schéma ci dessous montre le rebond sur les bandes d'un billard pour expliquer les angles d'incidence et de réflexion.

L'angle BMM' (angle d'incidence) est égal à l'angle de rélexion M'MQ D'autre part les angles BMQ et MQM' sont supplémentaires (leur somme est de 180°)

On peut donc en déduire que les droites (BM) et (QM') sont parallèles. Cette propriété (et on le voit clairement sur l'animation) peut s'avérer très pratique pour chercher le bond rebond sur une bande. Ceci est particulièrement vrai pour billard Français où ce type de rebond est de toute première importance, mais est également très utilisé en snooker ou en pool anglais.

Il est à noter que se parallélisme n'existe que parce que l'angle est droit. Ceci est du, on l'aura compris, à la propriété d'égalité des angles alterne-internes, alterne-externes et correspondants. Et ne peut donc être vérifié que sur un billard avec quatre cotés perpendiculaires.

Loi de la réflexion.

Le rayon lumineux est dit incident avant d'avoir rencontré la surface réfléchissante, il est dit réfléchi après.
Le point de rencontre du rayon incident et de la surface réfléchissante est appelé point d'incidence.
La droite orthogonale à la surface réfléchissante au point d'incidence est appelée normale (à la surface réfléchissante).
Le plan contenant le rayon incident et la normale à la surface réfléchissante au point d'incidence est dit plan d'incidence.
L'angle orienté θ1 pris entre la normale au point d'incidence et le rayon incident est dit angle d'incidence.
L'angle orienté θ2 pris entre la normale au point d'incidence et le rayon réfléchi est dit angle de réflexion.

Rebond d'une bille de billard

Comment cela fonctionne ?

Supposons que la bille A doive atteindre le point B. Méthode : On imagine une bande qui passe par A et B
Il faut alors choisir le point E de la bande tel que la réflexion AEF soit correcte (incidence = réflexion).
Simple à dire ou à expliquer, sans doute plus difficile à faire : reste à voue entraîner !